Commençal Colt

Obsession... Le nom n'a pas été choisi au hasard et celle-ci ne s'exprime pas seulement dans la pénombre de mon atelier. Ainsi lorsque je me déplace dans la campagne environnante, pour mon plaisir ou mon travail, j'en profite généralement pour effectuer des repérages et choisir le décor qui siéra le mieux au prochain vélo.

Ce dimanche de décembre je m'arrêtais donc à proximité de la véloroute du Calavon car je pressentais que la maison Dumas pouvait servir d'arrière-plan de choix pour un futur shooting.Veloroute oblige, un cycliste d'un âge certain vint à passer. Comme il mettait pied à terre, j'en profitais pour le complimenter sur sa monture, un Giant carbone bien loin des bexons que je bricole d'ordinaire. On cause de notre passion commune, des itinéraires alentour, de mon activité de restaurateur amateur... et le septuagénaire de me dire qu'il possède trop de vélos et qu'il serait prêt à m'en céder quelques-uns, autant pour me faire plaisir que pour satisfaire son épouse qui commence à trouver sa collection un peu trop envahissante.La pause pipi du papy m'aura donc potentiellement rapporté trois nouveaux biclous en même temps qu'un écrin de choix pour photographier ce couple de Commençal, déniché quelques semaines plus tôt chez une anglaise qui rentrait au pays. Une brève remise en état et les voilà prêts à reprendre la route... avec Laure et Olivier, leurs nouveaux propriétaires !Vive les obsédés et vive les retraité.e.s !