Lapierre Teknic

Il était là-haut, du côté de Lyon, je descendais en train vers le midi (c'est un beau roman, c'est uuuune belle histooiiire...). Rendez-vous fut pris avec son propriétaire et l'affaire fut conclue devant la gare de la Part-Dieu. Parce que je le destinais au voyage, je décidais que ce vieux Lapierre (cadre Cromo Fuji, circa 1995) me ramènerait à la force du jarret jusqu'à Avignon où m'attendait ma voiture. 300 bornes pour apprendre à se connaître, c'est un minimum. Une fois arrivé, je le désossais pour le nettoyer et lui greffer des éléments plus adaptés à sa nouvelle vocation. De nouvelles roues, un groupe Shimano STX 8 vitesses, un cintre Jones H-bar aussi rare en occasion que confortable, des pneus Michelin Taïga neufs (qui dormaient dans leur boîte depuis 1995), un porte-bagages avant Tubus, un set complet de sacoches Crosso (probablement le dernier disponible en France dans ces coloris !), et quelques babioles pour le rendre plus appétissant.

En résulte un Lapierre transformé (ici dans une version naked et une autre habillée pour le voyage) qui pourrait m'emmener sur les routes Balkanes dans quelques mois. J'ai hâte !